30  étudiants de l’Université Libre des Pays des Grands-Lacs (ULPGL-Goma)  formés sur les techniques de plaidoyer grâce  à la facilitation de Congo Peace Network

Six jeunes sélectionnés et encadrés par CONGO PEACE NETWORK ont représenté la RDC au séminaire régional des jeunes sur la littérature tenu à Kigali
13 décembre 2017
« Droits de l’Homme par les Jeunes et pour les jeunes » thème des tribunes d’expression Populaire de CPN ayant réuni plus de 350 personnes
26 janvier 2018
Show all

30  étudiants de l’Université Libre des Pays des Grands-Lacs (ULPGL-Goma)  formés sur les techniques de plaidoyer grâce  à la facilitation de Congo Peace Network

 

Poursuivant sa lutte de la promotion et  la défense des droits humains, Congo Peace Network a contribué au renforcement des capacités des étudiants membres du club des étudiants défenseurs des droits humains de l’ULPGL-Goma,  sur les « techniques de plaidoyer en cas des violations des droits humains ».

Les principales questions étaient  de savoir : qu’est-ce que le plaidoyer ? Pourquoi mener les activités de plaidoyer ? Comment les mener ? Au près qui faut-il les mener ?

Les étudiants participant à la formation

Le facilitateur du jour a répondu à ces question en disant qu’un plaidoyer,  c’est toute communication qui vise à persuader ou à produire un changement des politiques ou des comportements en utilisant quelques techniques dont celle des discussions confidentielles, les communications écrites, le recours à des intermédiaires (mécanismes nationaux, régionaux, internationaux) ou des rapporteurs spéciaux, les rapports publics et médiatiques.

L’approche coopérative, conflictuelle et persuasive sont les principales pendant le plaidoyer, Quels sont les résultats visés par l’action du plaidoyer ?

Me Wiston Mupekase, agent de Congo Peace Network

Le facilitateur a clôturé son intervention en donnant le processus en 6 étapes pour la conception d’une stratégie de plaidoyer :

  1. évaluer ou analyser le contexte des violations des Droits Humains,
  2. établir les buts ou objectifs du plaidoyer,
  3. élaborer la stratégie/technique,
  4. planifier l’activité/action du plaidoyer,
  5. mettre en œuvre l’action du plaidoyer
  6. faire le suivi et l’évaluation de l’action du plaidoyer.

Cette formation a duré trois jours, les premier et deuxième jour c’était sur le monitoring avec le Tribunal de Grande Instance et au troisième jour, la facilitation était faite par Me Wiston MUPEKASE, assistant programme chargé de Justice, droits humains et monitoring au sein de Congo Peace Network.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *