Congo Peace Network a formé 50 jeunes de Goma sur la paix, la non-violence active, la bonne gouvernance et la démocratie

Voici comment confirmer votre participation à la nouvelle cession de formation gratuite de Congo Peace Network
9 avril 2018
Show all

Congo Peace Network a formé 50 jeunes de Goma sur la paix, la non-violence active, la bonne gouvernance et la démocratie

Dans le but d’amener les populations Congolaises en général, les jeunes en particulier à s’approprier les valeurs citoyennes, à adopter des attitudes non violentes pour exiger le respect des droits humains et des valeurs démocratiques en RDC, Congo Peace Network a organisé un atelier de formation pendant quatre jours en faveur des cinquante jeunes sur quatre modules :

La paix et la non-violence active ;

-La communication non-violente et celle basée sur le changement ;

-Les Droits Humains et  leurs mécanismes de protection et de promotion ;

-La bonne gouvernance et démocratie »;

Les participants en plein travail en groupe

Pour CPN, la jeunesse est la principale couche de la population capable de contribuer activement à l’alternance démocratique de son pays au travers la lutte non-violente dans les revendications de ses droits civils que politiques pouvant permettre au peuple de jouir de son droit légitime de vote grâce à l’organisation des élections.

C’est ainsi qu’avec la situation politique actuelle caractérisée par l’inaction de la classe politique pour organiser les élections, le non respect des accords politiques dont celui du 18 octobre 2016 et celui de la Saint Sylvestre du 31 décembre 2016 ; ces attitudes d’acteurs politiques ont conduit le peuple congolais en général, les jeunes en grande partie à développer des attitudes de violence qui détruisent le climat de la paix et de la sécurité, et de la cohabitation pacifique, comme des violences entres citoyens et forces de l’ordre lors des manifestations pacifiques réclamant les élections et le respect de la constitution depuis 2015 jusqu’à ces jours d’un côté, et  l’incertitude pour la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de pouvoir respecter le calendrier électoral qui renvoi la tenue des élections au 23 décembre 2018 d’autre côté.

Les participants en plein débat sur l’impact de la Non-violence

Eu égard à ce qui précède et voulant prévenir le cycle de violences qui est déjà  prévisible à travers la plupart des villes et territoires du pays et de la province du Nord-Kivu en particulier, Congo Peace Network, a organisé cet atelier  de formation pendant quatre jours avec des jeunes de Goma  sur ces modules cités ci-haut afin de contribuer à la diminution de la violence.

Cette même session aura lieu e

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *