Les jeunes des clubs de paix de Congo Peace Network de la Tshopo outillés sur les techniques de monitoring, de plaidoyer et sur les modes de gestion et résolution de conflits
5 mai 2020
Journée internationale de l’enfant africain : Congo Peace Network appelle le gouvernement congolais à des actions urgentes en faveur des enfants de la rue pendant cette période de la covid-19
16 juin 2020
Show all

Congo Peace Network a formé les jeunes des provinces de la Tshopo et du Maniema sur la Démocratie et la prévention des conflits pendant le processus électoral en RDC

D’abord dans les territoires de Banalia ( 8 au 9 janvier 2020), Isangi( 13 au 14 janvier 2020), Bafwasende ( 17 au 18 janvier 2020), Ubundu ( 21 au 22 janvier 2020)  et dans la province de la Tshopo,  puis dans les territoires de Kibombo ( 31 janvier au 1èr  février 2020), Pangi ( 3 au 4 février 2020)  et Kailo ( 6 au 7 février 2020) dans la province de Maniema, Congo Peace Network a formé, 20 jeunes dans chacun des territoires précités sur la Démocratie et la prévention des conflits pendant le processus électoral en RDC

Ces formations s’inscrivent dans l’exécution de son projet « Longue Marche citoyenne vers la démocratie en RDC » à travers lequel Congo Peace Network veut engager les jeunes de Goma au Nord-Kivu et ceux des provinces de la Tshopo et du Maniema dans un processus citoyen et pacifique en vue de consolider l’État de droit et la culture démocratique. Cet engagement des jeunes passe ateliers de renforcement des capacités des jeunes dans le but de les rendre des citoyens responsables et conscients du rôle qu’ils doivent jouer dans leurs communautés respectives d’une part, et de les amener à devenir des vecteurs de la paix, à s’impliquer activement dans le processus démocratique en cours tout en contribuant à la prévention des conflits dans leurs milieux respectifs d’autre part.

Photo CPN, formation à Bafwasende (Tshopo), janvier 2020
Photo CPN, formation à Banalia (Tshopo), janvier 2020

L’objectif global poursuivi par ces séances de formations est celui d’amener les jeunes à améliorer leur niveau de connaissances sur les piliers de la démocratie mais pour qu’ils deviennent des acteurs clés dans la consolidation de la paix au travers des actions de prévention des conflits liés au processus électoral en cours.

Ces formation a donc ainsi permis aux jeunes des territoires de la Tshopo et du Maniema de faire un état de lieu sur le respect des valeurs démocratiques dans leurs entités et à œuvrer pour la consolidation de la démocratie et de l’État de droit dans leurs milieux, à partager leurs expériences sur la gouvernance locale de leurs entités et les appeler à s’approprier les élections locales, municipales et urbaines à venir ainsi que le motiver à définir leurs rôles dans la prévention des conflits  liés au processus électoral et à élaborer un plan d’actions à mener pour accroître le taux de participation de jeunes dans la gestion de leurs entités respectives.

Photo CPN, formation à Kailo (Maniema), janvier 2020
Photo CPN, travaux en carrefour à Kibombo (Maniema), janvier 2020

Le processus électoral en RDC n’étant pas encore achevé, les jeunes des territoires de la Tshopo et du Maniema disent attendre impatiemment de la CENI, l’organisation des élections locales, municipales et urbaines pour combattre la crise de légitimité au niveau local et participer activement à l’effectivité du processus de décentralisation en RDC par leur participation dans la gestion des conseils et collèges qui seront installés dans les ETD grâce à la tenue de ces élections.

Photo CPN, formation à Pangi (Maniema), janvier 2020

À la fin des formations dans chacun des territoires, les jeunes formés, ont mis en place un plan d’actions à mener en vue de prévenir les conflits et de contribuer à la consolidation de la démocratie dans leur milieu et accroître le taux de participation de jeunes dans la gestion de leurs entités respectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *