Congo Peace Network organise une tribune d’expression citoyenne à Goma sur les attitudes des électeurs dans la prévention des violences durant la période post-électorale.

L’exclusion de Beni, Butembo et Yumbi aux scrutins du 30 décembre 2018 : les jeunes des clubs de paix de Congo Peace Network se prononcent.
28 décembre 2018
Congo Peace Network invite le Coordonnateur zone Est du parlement d’enfants dans le cadre de son programme « C’est possible »
29 janvier 2019
Show all

Congo Peace Network organise une tribune d’expression citoyenne à Goma sur les attitudes des électeurs dans la prévention des violences durant la période post-électorale.

C’est en date du vendredi 11 janvier 2019, à Goma dans l’enceinte de l’hôtel la Joie Plazza, que plus de 120 personnes ont été réunies pour une tribune d’expression citoyenne organisée par Congo Peace Network.

En effet, les résultats du scrutin du 30 décembre 2018 à la présidentielle et aux législatives provinciales, ayant été proclamés dans la matinée du 10 janvier 2019 par la CENI, il a été impérieux de réunir la population de Goma en général, et la jeunesse en particulier, autour du thème : « les attitudes des électeurs dans la prévention des violences durant la période post-électorale ».

Cette rencontre qui vise à offrir à la population un espace de libre expression, s’est assignée les objectifs ci-après :

  • Informer les participants sur ce que prévoie la loi électorale sur les différentes voies de recours en cas de non satisfaction des candidats et des électeurs ;
  • Rappeler aux participants les principes de la non-violence active et la bonne conduite en période postélectorale ;
  • Ecouter les différents points de vue des jeunes sur le déroulement des élections du 30 décembre ainsi que sur leurs attitudes après la proclamation des résultats par la CENI ;
  • Ecouter le rôle de la Police Nationale Congolaise dans la prévention des violences et le maintien de l’ordre public en période post-électorale.

La séance étant ouverte solennellement par Mr Jean-Marie MUSHUNGANYA, chargé de projet à Congo Peace Network, la première intervention fut celle de Me Jean-Luc BAHATI, avocat au barreau de Goma et défenseur des droits humains. Il a développé en long et en large ce que la loi électorale prévoit en terme des voies de recours pour les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales. S’en est suivie l’exposé du colonel de la PNC, Mr KITENGE DaGrace, assistant du commandant ville et chargé de la formation au sein de la PNC. Tout au long de son exposé, il a parlé du rôle de la police qui consiste en la prévention des violences et au maintien de l’ordre public, tout en insistant sur le fait que les actions de la police vont d’un niveau d’avertissement vers un niveau plus contraignant. Enfin, Mr Guy KIBIRA, président du Conseil Provincial de la Jeunesse du Nord-Kivu, a appelé la jeunesse à être vigilante, responsable et citoyenne, afin de ne pas se laisser manipuler par des personnes ayant des intentions inconnues. Après ces trois brillants exposés, les participants ont posé des questions relatives à crédibilité de la CENI dans la proclamation des résultats, à la partialité du pouvoir judiciaire dans le traitement des contentieux électoraux, au service de la PNC qui est considérée comme un serviteur fidèle du gouvernement, etc. A ces questions, les orateurs du jour ont apporté des réponses plus au moins satisfaisantes.

A l’issu de cette activité, Congo Peace Network a appelé les participants à adopter des attitudes non violentes durant cette période post-électorale et par cette même occasion inviter ces derniers à promouvoir des valeurs démocratiques telle que la tolérance politique. Les participants ont promis à leur tour de sensibiliser leurs pairs.

voici quelques images de la TEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *