« L’impact de l’organisation des élections locales et urbaines dans la consolidation de la démocratie et de l’État de droit en RDC » au centre d’un atelier de formation organisé par Congo Peace Network au profit des jeunes de la Tshopo

Congo Peace Network appelle la CENI à publier un calendrier « réaliste » pour les élections locales municipales et urbaines en République Démocratique du Congo
30 avril 2020
Les jeunes des clubs de paix de Congo Peace Network de la Tshopo outillés sur les techniques de monitoring, de plaidoyer et sur les modes de gestion et résolution de conflits
5 mai 2020
Show all

« L’impact de l’organisation des élections locales et urbaines dans la consolidation de la démocratie et de l’État de droit en RDC » au centre d’un atelier de formation organisé par Congo Peace Network au profit des jeunes de la Tshopo

Initialement prévues le 22 septembre 2019 selon le calendrier de la CENI, les élections locales ont été ajournées et renvoyées sine die, et de la part de congolais, c’est le silence radio. A part une pétition lancée par la CENCO et l’ECC pour revendiquer la tenue de ces élections, plus personne n’en parle. Pourtant, ces élections sont d’une importance capitale pour la viabilité de notre démocratie.

C’est dans ces conditions que, à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, 2O jeunes de cette province dont 10 de Kisangani et 10 des territoires de Banalia, Bafwasende, Isangi et Ubundu ont pris part, du 26 au 27 janvier 2020 à un atelier de formation organisé par Congo Peace Network sur le thème : « L’impact de l’organisation des élections locales et urbaines dans la consolidation de la démocratie et de l’État de droit en RDC»

Cet atelier de formation s’inscrit dans la poursuite du projet « Longue marche citoyenne vers la démocratie en RDC », à travers lequel Congo Peace Network, mobilise les jeunes des provinces du Nord-Kivu, de Maniema et de la Tshopo jeunes sur la nécessité de l’achèvement du processus électoral et le respect du calendrier électoral de la CENI qui prévoit la tenue des élections jusqu’au niveau local, parce que ces élections sont favorables à l’amélioration de la gouvernance démocratique et participative et permettront sans doute aux congolais de participer à la prise de décisions politiques et à la recherche de solutions durables aux problèmes de leurs entités respectives

L’objectif global de cet atelier est d’améliorer les connaissances des jeunes sur les avantages de l’achèvement du processus électoral dans un État démocratique en vue d’une mobilisation citoyenne pour l’organisation des élections locales et urbaines en RDC d’une part, et de les amener à élaborer leur plan d’actions de mobilisation à mener dans leur milieu d’autre part.

Le premier jour de la formation consacré au sous-thème intitulé « Diagnostic du processus électoral en RDC : faiblesses et forces dans l’organisation des élections », les participants ont été amenés à réfléchir sur les forces et les faiblesses de la CEI et CENI dans l’organisation des élections en RDC de 2006 à nos jours, les problèmes liés à la démocratie en RDC et sur comment le processus électoral peut contribuer à rendre effective la décentralisation en RDC ? Le deuxième jour de formation quant à lui à consister en un échange autour du thème « Importance des élections locales et urbaines sur la démocratie et l’État de droit en RDC : rôle de jeunes pour la mobilisation des électeurs ».  

Au bout des échanges de deux jours, les jeunes de la province de la Tshopo ont compris qu’il n’y a pas d’élections plus importantes que d’autres et se disent mobilisés pour la revendication de la tenue des élections locales, municipales et urbaines vu leur impact sur la gouvernance locale et la longue démarche de la décentralisation des pouvoirs et la consolidation d’un État de droit en RDC en République Démocratique du Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *