Six jeunes sélectionnés et encadrés par CONGO PEACE NETWORK ont représenté la RDC au séminaire régional des jeunes sur la littérature tenu à Kigali

15 jeunes leaders communicateurs formés sur les mécanismes de protection des DDH
11 décembre 2017
30  étudiants de l’Université Libre des Pays des Grands-Lacs (ULPGL-Goma)  formés sur les techniques de plaidoyer grâce  à la facilitation de Congo Peace Network
26 janvier 2018
Show all

Six jeunes sélectionnés et encadrés par CONGO PEACE NETWORK ont représenté la RDC au séminaire régional des jeunes sur la littérature tenu à Kigali

Durant trois jours, cette édition du séminaire organisé par Rwanda Editing and Literature Organisation, RELO en abrégé a porté principalement sur la littérature comme instrument pour accroître la conscientisation des jeunes dans le processus de lutte contre la pauvreté en Afrique.

Ces assises ont réunis environs 40 jeunes venus du Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et de la RDC qui a été représentée par : Suzanne KAVUGHO, Thierry MASHAGIRO, Richard MUHIMA, Benigne KANDEVA, IKUNJI Grace et Billy MBUYI  tous membres des clubs de Paix des jeunes de CPN.

Ces jeunes sélectionnés par Congo Peace Network en raison de leurs capacités (Maitrise de l’anglais, gout de la lecture, connaissance en littérature, critère d’âge, etc) ont marqué les assises par leur participation active dans les débats et les group Works ainsi que leur capacité à mettre l’ambiance dans la salle au moment destiné par des chants et autres divertissements culturels.

Les grandes leçons à tirer de ce séminaire

pour Suzanne, le nécessaire qu’on doit avoir dans la vie c’est l’éducation, et celle-ci doit être partagée avec d’autres personnes n’ayant pas le même niveau.

De son côté Grace pense que le partage de connaissance sur l’histoire de l’Afrique à travers la littérature et la lecture permettrait d’atteindre le dépassement de nos limites culturelles.

L’Afrique ancienne était 10 fois meilleure que celle d’aujourd’hui parlant de la forte civilisation à l’époque qui était l’Egypte, de l’homme le plus riche de la planète qui était le malien Kanka Moussa, etc. Pour atteindre actuellement ce même niveau, l’africain doit se mettre à l’écriture et à la lecture pense Mr Billy.

Prochaine étape de restitution

De retour au pays en attendant le jour de la grande Restitution aux autres membres de nos clubs de Paix, ces jeunes ont appelé leurs compatriotes à travailler avec assiduité, prendre conscience tout en évitant l’oisiveté mais également d’avoir une vision sans avoir peur de prendre des risques pour l’accomplissement de celle-ci, c’est de cette manière que l’Afrique sortira de la pauvreté.

1 Comment

  1. Waweru Ngigi dit :

    Congratulations to the participants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *