Goma : Les jeunes des provinces des Tshopo, Maniema, Nord et Sud-Kivu parlent de l’apport de Congo Peace Network dans la construction des communautés durables pour la paix, la démocratie et le développement en RDC
22 mai 2021
Idjwi/Justice populaire : Congo Peace Network sensibilise la population et plaide pour des audiences foraines pour réprimer les présumes auteurs
4 août 2021
Show all
Sud-Kivu : Des jeux communautaires de rapprochement entre les autorités et les administrés ont été organisés par Congo Peace Network

Dans la ville de Bukavu (le 18 Juillet 2021) et dans le territoire de Idjwi (le 25 Juillet 2021) au Sud-Kivu, après un palabre communautaire sur l’état des lieux du respect des droits humains et la gouvernance locale des ETD de ce territoire, Congo Peace Network a tenu des jeux communautaires entre les autorités et les jeunes des mouvements citoyens, les leaders de la société civile et les autres couches de la population en vue de faciliter le rapprochement entre les autorités et les administrés.

Ces jeux communautaires étaient consécutifs aux palabres communautaires organisés par Congo Peace Network dans ces entités dans l’objectif but d’amener les décideurs et les citoyens à discuter de vive voix sur les questions touchant les droits et libertés fondamentaux, la gestion actuelle des entités locales et l’apport des autorités et de citoyens pour l’amélioration de la gouvernance locale, la prévention contre les abus et violations des droits humains pour consolider l’état de droit et la démocratie participative grâce à l’implication des citoyennes et citoyens.

Pendant les jeux communautaires, le partage d’expérience a continué entre les jeunes et les autorités sur des attitudes des uns et des autres qui ne facilitent pas le respect des droits humains, des dénonciations et des cas de débordement ont été signalés. Ce rapprochement civilo-militaire a été salué par Mr Déogratias KIDORHO, chargé de la sécurité publique de la ville de Bukavu lors de son jeu de dame avec un jeune du mouvement citoyen Filimbi.

Les jeux communautaires ont servi de brisement de barrières entre les jeunes et les autorités politico-administrative et les agents des FARDC et la police. « Cette collaboration et cette ambiance lors des jeux communautaires doit rester entre nous ; Nous ne devons plus nous regarder comme le chat et la souris mais plutôt comme des partenaires pour le respect des droits humains et le développement de notre entité » a noté le Chef de Chefferie dans son mot de clôture.

Emmanuel Ndimwiza, jeune du mouvement citoyen LUCHA en territoire de Idjwi félicite Congo Peace Network pour ces activités rassembleurs. « Ces activités encouragent la culture du dialogue interactif et participatif entre les autorités et populations locales sur les missions des autorités dans la protection des droits et fondamentaux ainsi que les rôles des citoyens dans la gouvernance des ETD et la prévention contre les VDH au niveau local ».

Au cours de ces échanges, les participants ont d’identifié les causes, les conséquences et les violations des droits et libertés publiques dans leur entité et ont formulé des recommandations pour l’amélioration la gestion des ETD, la protection efficace de Droits humains et de DDH et à consolider l’Etat de droit à la base jusqu’au sommet de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.