Congo Peace Network recrute un chargé des programmes
6 janvier 2020
Congo Peace Network : Clôture des sessions de formations gratuites en Anglais et en Espagnol par des soutenances publiques
27 janvier 2020
Show all

Un plaidoyer sur la recrudescence de l’insécurité au Nord-Kivu au cœur d’une séance de travail entre Congo Peace Network et le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu

La situation sécuritaire reste fragile dans la province du Nord-Kivu. Ce lundi 20 Janvier 2020, Congo Peace Network a eu une séance de plaidoyer avec le vice-président de l’assemblée Provinciale du Nord-Kivu pour discuter ensemble de la recrudescence de l’insécurité aussi bien à l’intérieur de la province, qu’à Goma, le chef-lieu.

Mettre un terme à l’insécurité, c’est le défi des nouvelles autorités de la province du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC. Et le chantier est d’envergure. Les groupes armés sèment la terreur et la désolation dans la province sont nombreux. Les combats qui font rage à Beni, ville et territoire, ont fait plusieurs morts des civils et forces loyalistes, et provoqué ainsi des violations graves des Droits Humains et des vastes mouvements des populations.

En tant qu’organisation non gouvernementale engagée dans la promotion de la paix et le respect des Droits Humains en RDC, cette situation préoccupe Congo Peace Network au plus haut niveau.

C’est ainsi que dans son programme des droits humains et plaidoyer, CPN organise des activités de monitoring des violations des droits et libertés fondamentaux, en vue d’envisager des actions efficaces de plaidoyer pour afin contribuer à l’amélioration de la situation des droits reconnus aux citoyens congolais en général.

Et pour ce 20 Janvier 2020, il a été question pour Congo Peace Network, non seulement de porter à l’autorité les différents cas des violations des Droits Humains dans la Province mais aussi de proposer des pistes de solutions pour mettre fin à l’insécurité dans la province.

Ainsi, comme on peut le lire dans la note de plaidoyer présenté au vice-président de l’organe délibérant de la Province, Congo Peace Network s’est voulu pragmatique en dénonçant puis proposant des pistes des solutions pour éradiquer l’insécurité dans la province. Il s’agit entre autre :

  1. D’une approche régionale

Pour résoudre la question de l’insécurité au Nord-Kivu, Congo Peace Network pense qu’ il faut envisager une coopération régionale. Le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi a déjà entamé le processus avec les pays voisins pour que les problèmes du Rwanda et du Burundi soient réglés chez eux, et non sur le sol congolais, particulièrement au Nord-Kivu.

2.Campagnes de sensibilisation des populations

L’autre chose à faire est de sensibiliser et Congo Peace Network l’a déjà commencé. D’abord, les Congolais qui opèrent dans ces groupes armés, les convaincre de déposer les armes. Pour cela, nous vous proposons, avec l’appui du pouvoir central s’il le faut, une commission qui s’occupera de la sensibilisation, la démobilisation et la réinsertion communautaire des combattants. Il faut faire comprendre aux jeunes qu’ils ne doivent pas prendre les armes contre la population.

3. Création d’une brigade de lutte contre la criminalité urbaine aux cotés de la PNC

Des kidnappings sont signalés chaque jour sur l’étendue de la province du Nord-Kivu. La police semble être débordée par la situation car chaque jour, nos concitoyens perdent de vie lâchement à cause de ces groupes des personnes mal intentionnées qui ne sont pas démantelés. Pour ne parler que de Goma, le kidnapping des enfants a pris une tournure inattendue. C’est pourquoi, nous proposons l’institution d’une telle brigade pour appuyer la Police Nationale Congolaise.

Le vice-président de l’organe délibérant s’est dit satisfait des propositions lui faites par Congo Peace Network et a promis de s’y investir à fond en faisant siennes ses propositions pour le retour dans le bref délai de la paix dans la province.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *