Congo Peace Network a tenu des ateliers de formation sur les droits et devoirs des citoyens, les droits humains et leurs mécanismes de protection, et des dialogues sociaux sur le respect des libertés publiques et l’implication des autorités dans la consolidation de l’Etat de droit à Masisi et à Bweremana

Enseignement gratuit des langues étrangères, un pari gagné pour Congo Peace Network.
8 juillet 2019
Rencontre annuelle consultative des volontaires chez CPN
17 octobre 2019
Show all

Congo Peace Network a tenu des ateliers de formation sur les droits et devoirs des citoyens, les droits humains et leurs mécanismes de protection, et des dialogues sociaux sur le respect des libertés publiques et l’implication des autorités dans la consolidation de l’Etat de droit à Masisi et à Bweremana

D’abord à Masisi-centre du 9 au 11 octobre puis à Bweremana dans le groupement M’funyi Shangi du 12 au 14 Octobre, Congo Peace Network, avec le soutien financier de OSISA, a mené des ateliers de formation et dialogues sociaux auxquels ont pris part des autorités politico-administratives, militaires, policières, renseignement et des jeunes des clubs de paix, en exécution du projet « Engagement communautaire pour l’exercice des droits et devoirs dans les entités locales au Nord et Sud-Kivu », dont l’objectif global est d’amener les autorités et les populations des entités territoriales décentralisées (ETD) à s’engager dans l’appropriation de la gouvernance locale et le respect des droits humains.Ce projet vise à résoudre entre autres les problèmes liés à la mauvaise gouvernance des ETD d’une part, et d’autre part au non-respect par les autorités politico-administratives, militaires, policières et de renseignement, des droits humains et libertés publiques garantis aux citoyens.

À l’issu de ces activités, les autorités ont compris les rôles qu’elles sont appelées à jouer pendant l’exercice des libertés publiques et se sont engagés à mettre en pratique le respect des droits humains en collaboration avec les citoyens de leurs territoires .Les communautés ont quant à elles compris ce qui est permis et ce qui est prohibé dans l’exercice de leurs droits et libertés, et ont aussi par ailleurs, été sensibilisées sur leur rôle dans la garantie de ses libertés ainsi que d’autres droits humains .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *