Etat de siège au Nord-Kivu: CPN engage les autorités et la communauté dans le respect des droits de l’homme
18 août 2021
Droit de l’homme à l’ère du numérique: Le cadre juridique congolais face à l’évolution rapide du secteur du numérique en RDC entre migration et adapatation
16 septembre 2021
Show all
Des jeunes très motivés à l’ouverture des inscriptions pour la nouvelle session des formations gratuites en Anglais, Espagnol et droits humains

Ce 8 septembre, le centre de formation de Congo Peace Network a accueilli plusieurs jeunes de Goma venus solliciter leur inscription pour des sessions des formations gratuites offertes par Congo Peace Network. Leurs motivations sont multiples. Au cours de l’épreuve d’admission, la motivation à suivre la formation doit être convaincante. Nous en avons retranscrit certaines.

Annie, 23 ans et étudiante est venue s’inscrire en Anglais : « Je suis venu prendre mon inscription en Anglais car c’est la langue des opportunités. Je suis étudiante en informatique et la plupart des logiciels et programmes sont en anglais. L’apprentissage de l’anglais me permettra donc de parfaire mon cursus académique et plus tard de réussir dans mes projets professionnels »

François est un jeune interprète en anglais et il est venu s’inscrire en Espagnol : « Je parle anglais déjà. Je suis donc venu apprendre l’Espagnol. En tant qu’interprète de profession, je veux ajouter l’Espagnol sur la liste d’une bonne sixaine des langues que je parle, tout d’abord parce que l’Espagnol est une langue en pleine expansion mais également, plus tard, je pourrais aussi l’interpréter dans le cadre de ma profession »

Michel est venu apprendre les droits humains : « Je suis étudiant en droit. J’ai été présent lors des soutenances de la promotion passée en droits de l’homme et j’en suis sorti édifié. Je suis donc venu apprendre encore plus pour marier les théories apprises à l’Université avec les réalités pratiques au sein de cette organisation qui est inscrite dans le défense des droits de l’homme »

Dayanha elle est une jeune professionnelle au sein d’une organisation qui fait le suivi psychologique des femmes victimes des violences sexuelles : « Je suis psychologue. Au moment de nos échanges avec les patients, quelques précisions sur des questions de droit nous manquent parfois. C’est pour cela que je suis venu apprendre les droits humains ».

Considérant la dimension selon laquelle la communication est un moyen majeur pour apporter des solutions aux problèmes que traversent l’humanité, Congo Peace Network, renforce les capacités des jeunes en langues étrangères dominantes, en vue de leur permettre à s’ouvrir au monde et surtout contribuer dans la consolidation de la paix, la démocratie et au respect des Droits Humains d’une part et à la résolution et prévention de conflits d’autres part.

L’enseignement gratuit des langues étrangères vise donc à briser les barrières linguistiques et rendre les jeunes congolais prêts à mener des actions de plaidoyer en vue de lutter contre les abus et violations des Droits humains qui se commettent en RDC. L’apprentissage de ces langues est un atout majeur pour plaider la cause de la paix sur la scène internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.