Semaine du livre : Congo Peace Network organise des « Book Clubs » sur les libertés publiques garanties par la Constitution en RDC
21 avril 2021
Show all
Goma : Les jeunes des provinces des Tshopo, Maniema, Nord et Sud-Kivu parlent de l’apport de Congo Peace Network dans la construction des communautés durables pour la paix, la démocratie et le développement en RDC

A Goma, pendant 5 jours, soit du 22 au 26 mai 2021, Congo Peace Network réunira les jeunes venus des provinces de la Tshopo, du Maniema, du Nord et Sud-Kivu pour faire une Evaluation du fonctionnement et du rôle des clubs de Paix qu’ils animent dans la construction des communautés durables pour la paix, la démocratie et le développement dans leurs entités respectives en particulier et en RDC en général.

Ils sont venus des territoires de Bafwasende, Ubundu, Banalia, Isangi et de la ville de Kisangani dans la province de la Tshopo, des territoires de Kibombo, Pangi, Kailo et de la ville de Kindu dans la province du Maniema, du territoire d’Idjwi et de la ville de Bukavu au Sud-Kivu et de Masisi, Bweremana, Rutshuru, Kiwanja et dans la ville de Goma au Nord-Kivu pour identifier les défis, les difficultés et les atouts du rôle que jouent tous les jeunes encadrés au sein des clubs de paix de CPN pour la défense de la Constitution et de l’état de droit dans leurs communautés respectives ; mais aussi d’évaluer l’apport du centre de droits de l’homme de CPN dans l’encadrement et la formation des populations sur la paix, les droits humains, la démocratie, la non-violence active et la prévention contre les violations et abus des droits humains et pour le respect des  principes fondamentaux de l’Etat de droit en RDC.

Ce samedi 22 mai, première journée des échanges, les jeunes ont fait un état de lieu sur l’apport des activités de Congo Peace Network dans leurs entités respectives au travers un partage d’expériences. « A Rutshuru, lorsque Congo Peace Network est arrivé, nous étions dans une situation des conflits qui persiste encore à ce jour. La plupart des organisations humanitaires qui y œuvraient s’intéressaient aux aspects liés à l’aide humanitaire aux déplacés et autres victimes des conflits. L’avènement de CPN avec ses formations sur les droits humains, la gestion des conflits et la cohabitation contribue à permettre les communautés à grandir ensemble dans la tolérance car le message qu’il nous partage est celui de la paix », a fait savoir Charly Miguel Sebusha, Point Focal de CPN à Rutshuru en province du Nord-Kivu.

Pour sa part, Lambert Bakonda de la ville de Kisangani dans la province de la Tshopo, Congo Peace Network l’a aidé en dans ses diverses actions citoyennes. « Congo Peace Network a révolutionné mon activiste et ma vie citoyenne. Le plus souvent, nous les activistes, pensons que nous connaissons tout sur tout. Mais ma participation aux différentes activités de Congo Peace Network m’a permis d’approfondir plusieurs notions sur les droits humains, libertés publiques, la démocratie et la bonne gouvernance. Congo Peace Network a également permis le rapprochement entre les autorités et la population », s’exprime-t-il

Leopold Shako Tshomba, Point Focal de CPN à Kibombo, Province du Maniema, témoigne : « À Kibombo, à 117 Km de la ville de Kindu, grâce à CPN, nous tenons une émission à la Radio RTC 117 où nous sensibilisons la communauté les droits humains et d’autres valeurs telles la liberté, la paix et la citoyenneté. Ce cadre d’espace constitue également un moyen de plaidoyer qui nous permet de trouver des solutions locales à nos problèmes locaux »

Après l’évaluation du cadre fonctionnel des clubs de paix et l’impact/apport de leurs activités pour la consolidation de la paix, la démocratie, l’Etat de droit et la prévention des violations des droits humains et des libertés publiques, les jeunes vont définir l’agenda des jeunes pour la démocratie, la paix et le développement pour la période de 2021-2023 en RDC.

Cette activité s’inscrit dans l’exécution du projet « Engaging Youth to Promote Political and Human Rights » en français « Engagement des jeunes pour la promotion des droits humains et politiques. » par lequel il veut contribuer à la réduction des violations des droits humains liées à l’exercice des libertés publiques dans les entités locales par la mobilisation de la communauté et son engagement dans la défense des valeurs démocratiques en RDC 

Quelques images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *